Monday - Wednesday

8:00am - 11:00pm

Thursday

8:00am - 12:00am

Friday

8:00am - 10:00pm

Saturday

8:00am - 8:00pm

Sunday

8:00am - 6:00pm

Primary Location: 1 Dundas Street West. Toronto Ontario. L4B 289

Quelle protéine en poudre choisir ?

A moins d’être totalement inculte dans le domaine de la musculation, tout le monde connaît pratiquement l’importance des protéines dans le processus de construction des muscles. Très présente dans l’organisme, elle est qualifiée par les nutritionnistes de « briques du corps ». A la différence du glucide et des graisses, la protéine contient de l’azote, une caractéristique qui permet une prise de masse musculaire sans risque d’augmentation exagérée du taux de graisse. Présente sous plusieurs formes, dans cet article nous allons parler principalement des types de protéines en poudre et de leur utilité dans la prise de masse.

Quel est le rôle principal de la protéine en poudre ?

Les protéines en poudres sont des suppléments alimentaires avec une teneur en protéines plus ou moins élevée en fonction de la concentration du produit. Généralement extraites du lait, des œufs ou du soja, les protéines en poudre ne sont ni des dopants ni des solutions magiques. Leur consommation doit être accompagnée par un régime alimentaire riche en micronutriments et des séances d’entraînement régulières afin d’accéder à des résultats significatifs. La teneur en protéines d’un supplément en poudre varie entre 70 et 95%, et évidemment plus le produits contient de protéines, plus le prix est élevé.

Quels sont les différents types de protéines en poudre ?

  • La Whey protéine

Considérée comme la reine des protéines, elle est extraite du petit lait obtenu lors de la fabrication du fromage. Très facile à assimiler par le corps (20 à 30 minutes), c’est l’une des protéines les plus efficaces et les plus prisées sur le marché actuellement. Elle doit être consommée avant et après chaque séance d’entraînement pour protéger les muscles, favoriser  la récupération et aider les muscles à se développer. En plus, ce qui fait la différence, c’est sa valeur biologique très élevée par rapport à tous les autres suppléments.

  • Protéine caséine

Egalement issue du lait tout comme la Whey, son assimilation est plutôt lente ce qui lui permet de fournir des acides aminés aux muscles pendant des heures. En plus de produire une quantité importante d’acides aminés, elle est aussi un véritable anti-catabolisant lors des séances d’entraînement.

  • La protéine de soja

Ce supplément est à base de soja, une plante très riche en protéine. Il s’agit donc d’une protéine végétale très appréciée par les végétariens qui envisage une prise de masse rapide et efficace. C’est la protéine qui leur est le plus adaptée. Un moins efficace que la Whey, elle existe sous deux formes : concentrée et isolat, deux procédés de fabrication avec des taux de lipide et de glucide différents.

  • La protéine d’œuf

C’est l’arrivée de la caséine et de la Whey qui a supplanté l’utilisation de la protéine d’œuf. Exempt de lactose, elle a une valeur biologique plus importante que celle de la caséine soit 100. La véritable différence entre la protéine d’œuf et celle à base de lait est l’absence de lactose dans la première, ce qui en fait une option intéressante pour les personnes intolérantes au glucide pour une prise de masse sans risque.

Quel que soit votre profil, il existe un type de produit pour vous

Il existe encore d’autres types de protéines en poudre, moins connues que celles que nous venons de citer mais qui présentent également certains avantages. Le choix se fait en fonction des caractéristiques de chaque produit, la Whey est très efficace, très facile à assimiler avec une valeur biologique très élevée, tandis que la caséine est légèrement moins biologique que la Whey avec une assimilation lente ce qui produit une grande quantité d’acides aminés. Enfin, le soja est un supplément très adapté aux sportifs végétaliens. Bref, à chaque profil correspond un supplément de protéine en poudre.